QU'EST-CE QUE LA SOPHROLOGIE ?

La sophrologie s’apprend, s’expérimente, se pratique. Cela demande de l’envie, de la motivation et du temps. La sophrologie se vit

La sophrologie est une méthode de développement personnel qui a été créée au début des années 60 par Alfonso Caycedo, médecin et neuropsychiatre colombien exerçant en Espagne. C’est une synthèse des techniques orientales de concentration, contemplation, méditation et des techniques de relaxation occidentales

La sophrologie n'est pas de la relaxation. Ce n'est pas non plus de l'hypnose. Ce n'est pas du yoga, ni de l'auto-suggestion. 

 En s’appuyant sur la pratique régulière d'exercices physiques et respiratoires simples, la sophrologie nous invite à nous mettre à l'écoute de notre corps. À l'aide d'exercices de visualisations positives, elle nous accompagne dans la prise de conscience de nos propres ressources et de nos propres forces. Ainsi, la sophrologie nous aide à trouver notre équilibre intérieur, à renforcer notre confiance en nous et à relativiser la perception du quotidien. Elle nous permet d'être plus lucide, plus juste dans nos jugements et plus efficace dans nos actions. La sophrologie nous permet finalement d'être à notre vraie place, en harmonie avec nous-même et en cohérence avec notre projet de vie.  

En termes plus académiques, la sophrologie est l'étude de la conscience humaine, de ses états et modifications dans un but thérapeutique, préventif ou pédagogique.

C'est l'étude de l'harmonie de la conscience.
 

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur la sophrologie, n'hésitez pas, connectez-vous sur le site : www.sophrologie-info.com.

LES DOMAINES D'APPLICATIONS

La sophrologie peut s’appliquer à différents domaines de la vie personnelle et professionnelle de chaque personne.

> LA SOPHROLOGIE DANS LE DOMAINE MÉDICAL

Historiquement, les premières applications de la sophrologie furent médicales car la sophrologie est née de la psychiatrie hospitalière.

La sophrologie ne se substitue à aucun traitement médical. 

Aujourd’hui, la sophrologie continue à être utilisée comme outil complémentaire dans le cadre de prise en charge d’un patient. Elle permet d’améliorer le quotidien du patient lors de soins et examens vécus comme stressants ou douloureux.

« Efficace dans la prévention et l’aide à la guérison, la sophrologie accompagne la personne souffrante dans son corps ou dans son esprit pour la soulager, la rendre autonome et lui redonner sa dignité. » (Dr Luc Audouin)

> LA SOPHROLOGIE DANS LE DOMAINE  SOCIO-PRÉVENTIF

Dans le domaine social, la sophrologie est une aide pour les personnes en difficultés sociales et professionnelles (sans revenus, précarité, milieu carcéral, marginalisation…). Elle  permet une revalorisation de la personne, un maintien du moral, de la motivation...

La sophrologie est également  une aide précieuse dans le cadre du retour à l’emploi (recherche d’emploi, entretien d’embauche. Elle  favorise la connaissance de soi, la confiance en soi, l’estime de soi, la dynamisation de l’énergie, le contrôle de la peur et du trac…)

Dans le domaine de la prophylaxie (ensemble des mesures visant à empêcher l’apparition, la réapparition et la propagation de maladies), la sophrologie a un rôle majeur à jouer notamment dans la prévention du stress, des addictions, de la gérontologie, du deuil, du chômage…

> LA SOPHROLOGIE DANS LE DOMAINE PÉDAGOGIQUE

La Sophrologie est Pédagogie. En effet, le sophrologue apprend à son client des méthodes et techniques qu’il utilisera ensuite, seul, dans son quotidien chaque fois qu'il le souhaitera.

Ainsi en sophrologie, le domaine pédagogique est vaste et intègre :

  • Le domaine sportif (se préparer à une épreuve)

  • La préparation à la parentalité (se préparer à devenir parent)

  • Le domaine artistique (créativité, originalité, gestion du trac…)

  • Les enfants, les adolescents (concentration, mémorisation, préparation aux examens ou concours, lutte contre l’agressivité, sommeil, gestion du stress…)

LA SOPHROLOGIE S'INSCRIT DANS UN CADRE

Elle respecte 3 principes fondamentaux :

> LE PRINCIPE DU SCHÉMA CORPOREL

La sophrologie propose de nous reconnecter à nos capacités sensorielles. Grâce à des exercices dynamiques qui vont servir d’activation physique, la personne se met à l’écoute de ses sensations, des messages que lui « envoie » son corps. Elle prend conscience de sa corporalité et peut ainsi vivre son corps, tel qu’elle le ressent, tel qu’il est.

En rétablissant le Lien fort entre le corps et l’esprit, on offre à la personne la possibilité de ressentir plénitude et harmonie.

> LE PRINCIPE D'ACTION POSITIVE

Toute action positive dirigée vers l'une de nos structures (corps, mental, émotions) se répercute automatiquement de façon positive sur nos autres structures.

C'est pourquoi en sophrologie nous mobilisons et dynamisons le positif afin de lui redonner sa vraie place. En  répétant cette action du positif sur l'être, nous allons amener les personnes à être positives.

> LE PRINCIPE DE RÉALITÉ OBJECTIVE

La sophrologie nous invite à tenir compte de la réalité et de notre environnement, tels qu’ils sont, afin de mieux nous adapter aux différentes situations qui se présentent à nous. 

Elle applique 2 lois :

> LA LOI DE LA VIVANCE PHRONIQUE

Prendre conscience de la rencontre du corps et de l'esprit pendant un exercice.

On laisse venir ce que l’on vit au cours de la séance, sans jugement, sans analyse ou interprétation. On vit le contenu de la séance, ici et maintenant et on prend le temps d’intégrer les sensations.

Pour atteindre la vivance phronique, on se positionne dans le niveau de conscience sophroliminal (entre veille et sommeil). Dans ce niveau sophroliminal, les exercices sophrologiques ont une meilleure portée et on intègre de façon plus efficace les sensations et les phénomènes.

> LA LOI DE LA RÉPÉTITION VIVANTIELLE

Répéter les exercices et s’entraîner.

La répétition et l’entraînement sont au cœur du travail sophrologique. c'est la répétition des techniques apprises qui permet ainsi d'affiner ses ressentis et d'en prendre plus conscience.

Elle définit 3 niveaux de conscience :

> VEILLE – NIVEAU SOPHROLIMINAL - SOMMEIL

C’est entre veille et sommeil, niveau sophroliminal, que se pratique la sophrologie. La personne est dite dans un état de conscience modifiée.
C’est un état naturel par lequel nous passons au 
moins 2 fois par jour, en nous endormant et en nous réveillant.

C’est à ce niveau que les sensations corporelles sont le mieux perçues et intégrées. On peut alors agir sur la conscience plus facilement et plus efficacement. 

Elle définit également 3 états de conscience :

> ÉTAT DE CONSCIENCE PATHOLOGIQUE

C’est la conscience « malade : la vision du monde est alors altérée.

> ÉTAT DE CONSCIENCE  ORDINAIRE

C'est notre état habituel au quotidien.

C’est dans cet état que vivent la plupart des êtres humains.

> ÉTAT DE CONSCIENCE SOPHRONIQUE

État particulier de conscience, état d'harmonie et de lucidité. Le but de la sophrologie est d’inscrire cet état transitoire dans la durée.

Elle utilise 3 outils fondamentaux :

> LA RESPIRATION

Mieux respirer pour vivre mieux. Vivons notre respiration.

> LES EXERCICES DE RELAXATION DYNAMIQUE

Par des exercices simples et accessibles de contraction-relâchement musculaire, on rend notre corps plus présent à notre conscience.

> LES IMAGES MENTALES & VISUALISATIONS

On propose de vivre ou de revivre par la pensée des événements passés, présents ou à venir, des situations réelles ou imaginaires, comme si nous y étions et sans jugement.

Cela permet de se préparer à un événement (compétition sportive, entretien, examen, maternité…).

LA SOPHROLOGIE

LA SOPHROLOGIE

Copyright © 2015-2019 bsophro